Edouard Michael - Edward Michael (1921-2006)

Un grand compositeur ˆ redŽcouvrir

 

 

Discographie :  

CD de musique de chambre, produit par René Gailly, Isabelle Aubier piano, Anne Loubris soprano, Eric Mélon, violon, Didier Poskin violoncelle
Les Pleiades pour soprano et piano
Cinq stèles antiques pour les touches blanches du piano
La barque enchantée pour piano
La légende de la fée d'un ruisseau
pour piano
Sonate
pour violon et piano
Chant d'espérance
pour violoncelle et piano

Les Pléiades -

Cycle de huit mélodies d'une émouvante beauté, pour soprano et piano, qui se déroule comme un voyage dans les hauteurs de la réflexion philosophique.
Les Pléiades : un choix qui illustre l'intérêt que le compositeur a toujours montré pour tout ce qui touche au Cosmos.
L'oeuvre a pour base des poèmes de Houseman vers lesquels le compositeur s'était senti attiré en raison de l'impression de mystère qu'ils dégagent.
La musique développe et soutient une atmosphère prenante, évocatrice d'interrogations existentielles.
Pour chaque mélodie, le compositeur utilise des couleurs (quasi-orchestrales) très différentes, et pourtant l'ensemble du cycle forme un tout si cohérent qu'il n'y a rien qui puisse en être retranché ni y être ajouté.
On ne peut parler ici de mélodie accompagnée, la voix et la partie de piano ont une égale importance.
pour entendre un court extrait (moins de une minute pour respecter la législation en vigueur) cliquer ici

Cinq stèles antiques  - pour harpe celtique ou piano -
L'écriture tout à fait modale évoque le calme et l'équilibre. La musique est pourtant dense et complexe, ce qui n'est pas toujours le cas dans les oeuvres de musique modale.
Ces douze minutes de musique représentent un véritable tour de force sur le plan musical car l'intérêt est constamment renouvelé bien que le compositeur n'ait utilisé que les touches blanches du piano.
En effet, cette oeuvre est destinée aussi bien au piano qu'à la harpe celtique, L'équilibre parfait du triangle mélodie, rythme et harmonie se trouve en particulier réalisé dans Dithyrambe, la Danse de la Licorne et le rite de Marsyas.
Les pièces lentes (Chant Delphique, Thrène d'Adonis) suscitent davantage chez l'auditeur un étrange sentiment de continuité intérieure.
L'écriture demande une utilisation plus complète de la pédale, ce qui ajoute au caractère sensible de l'oeuvre.
pour entendre un court extrait (moins de une minute pour respecter la législation en vigueur) cliquer ici


La barque enchantée  - danse antique -
Un thème merveilleux, une musique pleine de tendresse et de douce nostalgie. On retrouve l'attrait du compositeur pour les contes de fées, souvenir de son enfance en Orient.

La légende de la fée d'un ruisseau   -
Pièce d'une grande poésie dans laquelle le compositeur utilise de manière innée et très personnelle certaines couleurs orientales.Sonate pour violon et piano  -
Citons tout d'abord le texte choisi par l'auteur et figurant en tête de la partition :"Gethsémani  .... Il pria, disant : Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. Alors, un ange lui apparut du ciel pour le fortifier. Etant en agonie, il priait plus instamment et sa sueur devint comme des gouttes de sang, qui tombaient à terre." Saint Luc, 22Cette sonate est un chef d'oeuvre de construction et d'intensité qui s'inscrit dans la suite des grandes sonates de Beethoven, Saint-Saëns, Franck, Dukas ...
En ce qui concerne l'écriture de la partie de violon, n'oublions pas qu'Edouard Michaël a lui-même été un violoniste soliste au talent exceptionnel.
L'oeuvre fait partie des compositions de forme cyclique (comme chez Franck et Debussy), procédé utilisé dans la forme générale comme à l'intérieur des mouvements.Il y a dans les deux premiers mouvements une ambiance mystérieuse et tragique. Le troisième mouvement complète cette impression avec un thème émouvant et passionné.

Chant  d'espérance - poème pour violoncelle et piano -
Cette oeuvre profondément expressive est très exigeante pour les deux instrumentistes. Le piano ne se contente pas d'accompagner le violoncelle, il s'agit ici d'un véritable concerto, tandis que l'écriture du violoncelle est des plus intenses. C'est une réalisation rare de l'indépendance et de la fusion des deux partenaires.
L'ensemble de l'oeuvre, de caractère très oriental, exprime une intense aspiration élégiaque et douloureuse.
A la manière des poèmes symphoniques, la musique nous raconte une histoire.
Le premier mouvement (molto largo) évoque la nostalgie d'une contrée lointaine et oubliée, plongée dans une brume mystérieuse.
Le deuxième mouvement, extrêmement dramatique, exprime, à la manière épique, la force et l'engagement d'un héros de légende ainsi qu'un élan de plus en plus grand vers la lumière d'un monde au delà du temporel.
pour entendre un court extrait (moins de une minute pour respecter la législation en vigueur) cliquer ici

Commander la partition du chant d'espŽrance

Edouard Micha‘l sorti de l'oubli gr‰ce au CD d'Isabelle Aubier, Anne Loubris, Eric MŽlon et Didier Poskin... Avec d'excellents partenaires, Isabelle Aubier rend un bel hommage ˆ ce compositeur qui mŽrite la reconnaissance du public. De lui, ces musiciens ont gravŽ sur le CD ; Les PlŽiades, un cycle de huit mŽlodies o voix et piano ont une Žgale importance et o "la musique dŽveloppe et soutient une atmosphre prenante, Žvocatrice d'interrogations existentielles", Cinq stles antiques pour piano ou harpe celtique, ˆ l'Žcriture modale... La barque enchantŽe o l'on retrouve l'attrait du compositeur pour les contes de fŽes, souvenir de son enfance en Orient, La lŽgende de la fŽe d'un ruisseau pour piano, une sonate pour violon et piano et le Chant d'espŽrance pour violoncelle et piano.
"En Juin 1996, j'ai reu la partition de la Messe pour choeurs mixtes, deux orchestres ˆ cordes, harpe, cŽlesta, glockenspiel et percussion d'Edouard Micha‘l. Tout de suite, j'ai ŽtŽ frappŽe par la perfection de l'Žcriture et la haute inspiration qui traverse toute l'oeuvre. J'ai dŽcouvert quelque temps plus tard que Stravinsky avait dit de cette composition qu'elle est l'une des messes les plus originales et les plus belles qu'il ait jamais entendue"
confie Isabelle Aubier.
La pianiste va ensuite de dŽcouverte en dŽcouverte ˆ travers le rŽpertoire d'Edouard Micha‘l. Des amis musiciens, chesf d'orchestre, compositeurs pensent qu'il s'agit lˆ d'une des oeuvres les plus importantes et les plus originales du XXme sicle !...
Avec ce CD sorti chez RenŽ Gailly, Isabelle Aubier, Anne Loubris, Eric MŽlon et Didier Poskin ont osŽ sortir des sentiers battus pour Žclairer le chemin qui mne ˆ un compositeur digne d'intŽrt. La Meuse - 24 DŽcembre 1998

 

"Un superbe CD sort de l'oubli un grand musicien. Une vŽritable histoire de coups de foudre. A partager.
LA  SECONDE  VIE  D'EDOUARD  MICHAEL."
La musique d'Edouard Micha‘l, trop oubliŽ, est de celles qui engendrent des coups de foudre. Mais les fŽes de la musique ont plus d'un tour dans leur sac : avec un CD, elles s'attaquent ˆ l'oubli qui s'est fait sur le musicien. Le signent ses quatre amoureux, la pianiste Isabelle Aubier, la soprano Anne Loubris, le violoniste Eric MŽlon, le violoncelliste Didier Poskin.                    
Edouard Micha‘l dut sa vocation musicale ˆ une rencontre. C'Žtait en 1940, aux premiers jours de la guerre. Aprs une enfance et une adolescence de voyages au Moyen-Orient, ce jeune Anglais se trouvait, ˆ 18 ans, enr™lŽ ˆ la RAF. Une altiste, femme d'aum™nier militaire, ayant remarquŽ sa passion pour la musique, lui enseigne les bases de la composition. Son assimilation est stupŽfiante : deux ans plus tard, il prŽsente sa premire oeuvre ˆ un concours qu'il remporte. La guerre finie, il poursuivra ses Žtudes dans une des Žcoles de musique les plus fameuses, la Guildhall, puis se perfectionnera en cours privŽs. Composition, direction d'orchestre, violon. A ce dernier titre, il deviendra mme un soliste rŽputŽ en Angleterre. AttirŽ par la musique franaise, il prendra encore des leons chez Nadia Boulanger.                    
En 1954, un Psaume pour choeur d'hommes lui vaudra le prix Vercelli. Trois ans plus tard, une autre rŽcompense (le prix Lili Boulanger) couronnera aux USA son Nocturne pour flžte et orchestre. Dans le jury sigeront Igor Stravinsky et Aaron Copland.Le compositeur a aujourd'hui 78 ans et vit en France, prs de Paris. Le CD qui para”t aux Editions Gailly, offre un bel Žchantillon de l'oeuvre de chambre d'Edouard Micha‘l. On y trouve des mŽlodies "Les PlŽiades", sur des pomes de Houseman, des pices pour piano: "Cinq Stles Antiques", "La barque enchantŽe", "La LŽgende de la fŽe d'un ruisseau", une sonate pour violon et piano digne de figurer au rŽpertoire aux c™tŽs de celles de Franck, de Saint-Sa‘ns ou de Dukas, le "Chant d'EspŽrance" enfin, pome pour violoncelle et piano.Ici s'expriment sans dŽtours une rare sensibilitŽ et un raffinement extrme. On n'aura pas de mal ˆ aimer cette Žcriture Žtonnamment fluide et souple o le concept d'harmonie doit tre pris dans toutes les acceptions du mot.                    
Faut-il dire qu'Isabelle Aubier, Anne Loubris, Eric MŽlon et Didier Poskin prtent ˆ cette musique leurs doigts, voix et archets avec un talent et une sensibilitŽ qui lui rendent enfin justice ?"                                                                        Emile Rossion - La Libre Belgique 15 mars 1999

Retour haut de page

 

á        

á        

á        

á